Skip to content
Un président Télégramme_MLCB
Mission locale. Un président remplace un autre

Les différents responsables de la Mission Locale Centre Bretagne (Pontivy/Loudéac) se sont réunis, ce jeudi, à Pontivy. L’occasion pour Xavier HAMON, maire de Le Quillio, de passer la main à Marc KERRIEN, maire de Noyal-Pontivy, à la tête de la présidence de la MLCB.

À la Mission Locale Centre-Bretagne, on aime bien jouer la carte de l’alternance. Une année, son assemblée générale se tient dans les Côtes d’Armor. Et la suivante, c’est dans le Morbihan que se déroule la chose. Résultat : en 2019 l’honneur d’accueillir l’ensemble des responsables de la MLCB, pour l’incontournable réunion plénière, est revenu à Pontivy et à son palais des congrès. Ce jeu de passe-passe pas ne s’arrête pas là. En effet, dans la foulée, la règle veut que la structure change de président. Cette année, elle a été encore respectée avec le passage de relais pour la conduite des affaires entre Xavier Hamon, maire du Quillio et Marc Kerrien, maire de Noyal-Pontivy.

 

1902 jeunes accueillis

 

Avant de céder sa place, Xavier Hamon a fait le bilan de l’année écoulée : « La mission Locale Centre Bretagne continue d’exercer pleinement son rôle auprès des jeunes de notre beau territoire. En effet, bien que l’activité et la conjoncture économique de nos bassins de vie soient dynamiques et favorables, l’activité de la Mission locale se maintient, avec 1902 jeunes accueillis en 2018 ».

Dans ce contexte, « la Mission locale a su évoluer dans la réponse à apporter à nos jeunes afin de les orienter et pouvoir les aider à s’insérer au mieux dans notre société ». Et comment a-t-elle réussi à le faire ? « En mettant en place un accueil continu pour répondre immédiatement à leurs sollicitations dans un monde où l’on souhaite de l’information rapidement et tout de suite ».

Derrière les 1902 jeunes reçus en 2018 (1984 en 2017) se cachent d’autres chiffres : 826 (822 en 2017) poussaient pour la première fois la porte de la MLCB. Cette fréquentation a généré 7 579 entretiens contre 8848, un an plus tôt. Au final, 335 jeunes ont bénéficié d’une formation qualifiante.

 

Les actions en 2019

 

Sous la présidence désormais de Marc Kerrien, la MLCB va mener de front plusieurs batailles. La première : rendre le territoire plus attractif avec pour objectif susciter la curiosité des jeunes vis-à-vis des professions méconnues ou victimes de préjugés. Pour l’atteindre, la Mission Locale projette de réaliser de petits films sur les divers métiers qui peinent à recruter. Autre bataille : faire tomber les résistances qui conduisent les jeunes à refuser les aides qui leur sont proposées, en renforçant toujours et encore l’information et la formation. Deux actions qui constituent le cœur de métier de la MLCB.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter