Skip to content
pontivy-journal-mission-locale1-854x615

La Mission locale du Centre-Bretagne a tenu son assemblée générale jeudi 11 juin à Noyal-Pontivy (Morbihan). En photo : Marc Kerrien, maire de Noyal et président de la Mission locale, et Xavier Hamon, maire du Quillio (Côtes-d’Armor). (©Pontivy Journal)

Mission locale Centre-Bretagne : une formation obligatoire pour les 16-18 ans dès septembre

PONTIVY Journal – 16 juin 2020

Dès septembre 2020, la Mission locale du Centre-Morbihan va mettre en place formation obligatoire pour les 16-18 ans.

La formation pour les 16-18 ans qui sera obligatoire à partir de septembre. L’annonce a été faite, le 11 juin lors de l’assemblée générale de la Mission locale du Centre-Bretagne, qui s’est tenue à Noyal-Pontivy (Morbihan).

 

« Ils sont invisibles »

Il y a des jeunes, ils ne sont nulle part, ils sont invisibles. Le souhait est de leur remettre le pied à l’étrier. Il y a tous les leviers. On est prêt. Nous avons des équipes engagées », assure Xavier Hamon, maire du Quillio (Côtes-d’Armor) et membre de la Mission locale.
La Mission locale du Centre-Bretagne couvre les territoires de Pontivy Communauté, Loudéac Communauté et Centre-Morbihan Communauté.

 

1 917 jeunes accompagnés en 2019

Marc Kerrien, ancien maire de Noyal-Pontivy et président de la Mission locale, est également revenu sur l’année 2019 :
« En 2019, la Mission locale a connu une hausse de ses indicateurs, tant au niveau du nombre de jeunes accompagnés qu’au niveau des actes professionnels prescrits : 1 917 jeunes ont été accompagnés, 857 sont venus pour la première fois et il y a eu 8 370 entretiens réalisés. »

L’urgence : l’apprentissage

Les missions n’ont pas cessé malgré le confinement. « L’activité ne s’est pas arrêtée. Nous avons travaillé en visioconférence. Les contacts ont été réguliers mais il y a eu 22 % de baisse au niveau des primo accédants », tient à souligner Laurence Lanoë, directrice de la Mission locale centre-Bretagne.

Pour la Mission locale, l’urgence reste la remise en route de l’apprentissage. « C’est primordial ! », lance Marc Kerrien qui rappelle l’importance du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) : mesures pour favoriser des parcours (sur mesure) de formation vers l’emploi, combinant un diagnostic des compétences numériques, la consolidation des savoirs de base, une orientation ciblée en lien avec l’évolution et les besoins des entreprises et enfin un accompagnement visant systématiquement un emploi à la clé.

 

Marc Kerrien, qui va quitter ses fonctions de président à la prochaine assemblée générale de la Mission locale, regrette le manque de moyens. « On espère quelques subsides supplémentaires du Département. Il faut des sous mais nous en avons très peu ».

Le RSA pour les jeunes pourrait être à l’étude dès la rentrée de septembre…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
error: Content is protected !!