Skip to content
Emploi. Les éleveurs de porcs bretons recrutent de la main d’œuvre

La coopérative Evel’Up qui regroupe 1 000 éleveurs de porcs sur la Bretagne fait face à un sévère manque de main-d’œuvre. Alors, elle recrute.

Fusion des précédentes structures professionnelles Alvetis et Prestor, la coopérative Evel’Up dont le siège social est basé à Landivisiau (29) rassemble 1 000 éleveurs de porcs en Bretagne. Elle dispose de quatre antennes dont l’une est installée à Locminé, route de Vannes, dans le bâtiment qui accueillait autrefois un bowling. « Notre coopérative commercialise 4,2 millions de porcs. Soit environ 80 000 porcs par semaine. Sur le Finistère et le Morbihan, nous sommes leaders sur le marché », précise Myriam Le Bihan, conseillère développement au sein de la coopérative.Avec un circuit de distribution matérialisé par plusieurs labels bien connus comme Le Porc Français, Herta, Hénaff, Bleu-Blanc-Cœur, Jean Floc’h, Fermiers d’Argoat, etc.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
error: Content is protected !!